| Le conflit | Dossiers | Photos | Documents sonores | Biographies | Chronologie | Bibliographie | Lexique | Cartes | Recherche | Liens |

Oradour-Sur-Glane

PRECEDENT

ACCUEIL

SUIVANT

 

L'entrée du village d'Oradour-Sur-Glane après le massacre

L'entrée du village d'Oradour-Sur-Glane après le massacre.

Oradour-sur-Glane est en 1944 un village du Centre-Ouest de la France, situé dans le Limousin, au Nord-Oust de Limoges. Le 10 juin 1944, soit quatre jours après le débarquement de Normandie, les 160 SS de la division Das Reich encerclèrent le village. Ils rassemblèrent et enfermèrent les habitants, la plus grande majorité dans l'Église du village, puis y lancèrent des grenades et mirent le feu aux bâtiments où les villageois avaient été enfermés. 

Le massacre fit 642 victimes, dont 207 enfants et 245 femmes. Seuls un enfant, une femme et quelques hommes purent s'enfuir. La population fut massacrée en représailles des attaques de maquisards qui freinaient la remontée de la division vers la Normandie. 

Les ruines du village ont été conservées en l'état depuis le massacre de 1944, et peuvent être visitées. Un mémorial y a été dressé. Oradour-Sur-Glane ne fut pas le seul village victime des nazis. En effet le 10 juin 1942, 476 personnes furent massacrées à Lidice, en Tchécoslovaquie. Du 8 septembre au 5 octobre 1944, 1836 personnes furent tuées à Marzabotto, en Italie. Le 10 juin 1944, 239 personnes furent massacrées à Distomon, en Grèce. En France, le 25 août 1944, les Allemands assassinèrent 126 personnes à Maillé. 

[Haut de page]