| Le conflit | Dossiers | Photos | Documents sonores | Biographies | Chronologie | Bibliographie | Lexique | Cartes | Recherche | Liens |

Les armes nouvelles

PRECEDENT

ACCUEIL

SUIVANT

Les V1 et les V2

Fusée V2

Fusée V2

Fusée V2

Fusées V2.

Fusée V1 en vol

Fusée V1 en vol.

Pas de tir pour les fusées V1

Pas de tir pour les fusées V1.

Hitler décida en 1936 de construire un centre de recherches militaires ultramoderne sur une île de la côte Baltique, située à 100 kilomètres de Berlin : c'était l'île de Peenenmünde. Les chercheurs y développèrent des avions à réaction et, à partir de 1942, des bombes volantes Fi-103/V1. Le complexe de recherche comprenait alors des dizaines de laboratoires, des pas de tir pour réaliser des essais, une usine de production ainsi que  des habitations pour accueillir les ingénieurs et leurs familles. 12 000 personnes travaillaient sur le site. C'est dans ce centre de recherche que la fusée A4/V2 fut mise au point. C'est le 3 octobre 1942 qu'a lieu le premier essai réussi de la fusée A4/V2. Les ingénieurs développèrent aussi une autre bombe volante, le Fi-103/V1. Hitler, qui connaissait alors ses premières défaites, ordonna la fabrication en série de ces deux bombes car il voulait frapper Londres. 

Hitler ordonna aussi de construire des bunkers(avec des toits et des murs de 5m d'épaisseur de manière à ce qu'ils résistent aux bombardements) dans le Pas-de-Calais et le Cotentin, qui serviront à tirer les nouvelles fusées V1 et V2. Le long des côtes de la Manche une centaine de bases de lancement sont construites. C'est l'Organisation Todt qui est chargée de la réalisation de ces ouvrages (en octobre 1943 par exemple l'organisation Todt commença la construction, à Helfaut-Wizernes, près de Saint-Omer en France occupée, d' un complexe souterrain qui servira à stocker et à lancer contre Londres, qui est situé à 200km, la fusée stratosphérique V2. Les travaux durèrent 10 mois et employèrent 1300 ouvriers). 

La bombe volante Fi-103/V1 mesure 7,90m de long et est propulsée par un moteur à réaction qui ne fonctionne qu'à partir de 300km/h. Le V1 est donc catapulté. Il est guidé par un pilote automatique. L'engin tombe sur sa cible après l'arrêt programmé du moteur. Il a une envergure de 5,38m et pèse au décollage 2 150Kg, dont 550Kg de carburant. Il contient une charge explosive de 830Kg. L'engin a une vitesse maximale de 644Km/h et a une portée de 230Km. 

La bombe volante A4/V2 est haute de 14m, a un diamètre de 1,65m, pèse au décollage 12,9 tonnes(dont 3,9 tonnes de carburant[alcool] et 5 tonnes de comburant[oxygène liquide]). La fusée transporte 1 tonne d'explosifs et possède une poussée de 25 tonnes. Elle peut atteindre 5760Km/h et a une portée de 320Km. 

 

Fusées V2 Fusée V2 Fusée V2 Fusée V2
Atelier de fabrication de fusées V1 Fusée V1
Atelier de fabrication de fusées V1. Fusée V1.

Les premiers V1 entrèrent en action le 13 juin 1944. Pendant 80 jours les Allemands lanceront une centaine de V1 par jour sur Londres(ville de 7 millions d'habitants). Mais les V1 n'étaient pas très efficaces car leur vitesse ,relativement faible, permettait aux Britanniques de les intercepter facilement(avec des avions de chasse, des canons anti-aériens ou des barrages de ballons captifs). L'offensive contre Londres s'arrêta le 1er septembre 1944. 6 000 personnes étaient mortes. 

Les premiers V2 frappèrent Paris le 8 septembre 1944. Pendant sept mois, Londres et Anvers(principal port Allié sur le continent) subirent les bombardements de V2. Mais le V2, à cause de problèmes de guidage, était imprécis. Les bombardements de V2 s'arrêtèrent en mars 1945. 

Le V3 ou HDP. 

Les Allemands voulaient construire un canon long de 100 à 150 mètres. Il serait adossé au flanc d'une colline sur un angle maximum de 55°. Une première version du canon à haute pression fut construite. Puis on en construisit une deuxième plus performante. Cependant son utilisation fut très limitée. 

Le radar. 

Radar Wurzlaus

Radar Wurzlaus

Radars Wurzlaus.

Le 14 février 1934, Watson-Watt explique dans un rapport qu'il a découvert ce qui sera la base de l'équipement radar. L'équipement radar est alors appelé "Radio Location" ou "Radio Finding and Ranging". Le radar joua un rôle très important lors de la "Bataille d'Angleterre". En 1937, les Allemands avaient équipés la marine , la Lutwaffe et l'Armée de terre d'un radar qui corrigeait le tir. En 1938 les Allemands se servaient d'un appareil de détection d'une portée moyenne de 100Km: le "Freya"(Fu MG 80). D'autres variantes furent alors construites: le Freya LZ(Fu MG 401), le Freya Hochbahn, le Drehfreya Fahrstuhl,. . . 

En 1939 Telefunken mit au point les radars "Wurzsburg" qui avaient une portée de 60Km. Ce radar fut amélioré. Apparaît alors le "Wurzsburg-Riese", d'une portée de 120Km, puis le "Fu MG 65", le "Wurzlaus", le "Fu MG 39", le "Mannheim-Riese, le "Marbach V", le "Renner", le "Barbara". D'autres types de radars furent construits tel que le "Wassemann", le "Fu MG 402", le "Mammut", le "Fu MO 51". . . 

Les radars Britanniques étaient cependant plus performants que les radars Allemands car ils avaient une portée de détection plus lointaine. Les Américains inventèrent le Bazooka et mirent au point la bombe atomique(Los Alamos). 

[Haut de page]