| Le conflit | Dossiers | Photos | Documents sonores | Biographies | Chronologie | Bibliographie | Lexique | Cartes | Recherche | Liens |

La Sicile

PRECEDENT

ACCUEIL 

SUIVANT

Débarquement des Alliés

Débarquement des Alliés

Débarquement des Alliés

Ci-dessus, le débarquement des Alliés en Sicile.

 

Les Alliés voulaient s'emparer de la Sicile, et les Allemands, ainsi que les Italiens voulaient les en empêcher. Le général Britannique Alexander(sous le haut commandement d'Eisenhower),ayant sous ses ordres la VIIème armée Américaine du général Patton, et la VIIIème armée Britannique du général Montgomery, était opposé au général Italien Guzzoni, commandant la VIème armée Italienne, et aux forces Allemandes du général Hans Hube. Les Alliés disposaient de 6 divisions Américaines(4 d'infanterie, 1 de chars, et 1 aéroportée), de 5 divisions Britanniques d'infanterie et une aéroportée, ainsi qu'une division Canadienne, soit 160 000 hommes et 600 chars. Les forces de l'Axe possédaient 8 divisions Italiennes, et 4 Allemandes, dont deux de chars(renforcées ultérieurement par une autre division blindée et une division aéroportée), soit 240 000 Italiens et 90 000 Allemands. 

Pour faire cesser les attaques aériennes de l'Axe sur les routes maritimes traversant la Méditerranée, les Alliés décidèrent de mettre au point les plans d'un assaut amphibie contre la Sicile. Les bombardements aériens commencèrent au cours du mois d'avril. L'invasion se déroula dans la nuit du 9 au 10 juillet 1943, mobilisant 3 000 navires et 3 700 appareils Alliés. La première vague d'assaut de l'opération Husky, réussit à faire débarquer plus d'hommes que lors du débarquement du 6 juin 1944. 3 500 parachutistes Américains de Gavin furent largués sur l'île. Une tête de pont fut rapidement établie au sud-est de l'île. Des unités de la VIIIème armée Britannique pénétrèrent le jour même à Syracuse. Les Américains de la 1ère division et les Rangers prirent Gela, mais durent se battre difficilement contre la division Allemande Hermann Goering, et la division Italienne Livorno. La VIIème armée Américaines progressa rapidement en direction de Palerme, dans les deux semaines qui suivirent le débarquement, et firent de nombreux prisonniers. Les unités Britanniques, qui se dirigeaient vers Catane furent ralenties par les contre-attaques Italo-Allemandes du groupe Schmalz, et des éléments de la division Napoli. 

Les Alliés voulaient surtout prendre les positions Allemandes qui étaient situées sur les contreforts accidentés du sud de l'Etna, et qui interdisaient aux Alliés l'utilisation des terrains d'aviation de la plaine de Catane, et qui protégeaient les communications entre Messine et le sud de l'Italie. Le général Montgomery décida de contourner ces positions, et lança les Canadiens et la 78ème division contre Leonforte et Catenanuova. A Centuripe, trois jours de combats furent nécessaires pour obliger les Allemands à se replier sur la rive nord du Salso et sur Adrano. A la mi-juillet, les troupes Britanniques étaient bloquées dans la plaine de Catane. Les Américains entrèrent dans Agrigente, et prirent la direction de Palerme. A la fin du mois, les Américains progressaient vers Messine, le long de la côte nord. La VIIIème armée Britannique attaqua Adrano le 4 août, et s'en empara le 7. Messine tomba le 17 août. Les Américains débarquèrent à Sant'Agata les 7-8 août, à Brolo les 10-11 août, et à Spadafora les 15-16 août, tandis que les Britanniques débarquaient à Scaletta du 15 au 16 août. Les Alliés avaient perdu 19 000 hommes(tués et blessés), et les forces de l'Axe 164 000(dont 32 000 Allemands, et de nombreux prisonniers). Les Alliés purent s'emparer de la Sicile, mais les forces de l'Axe avaient réussi à faire évacuer 100 000 hommes, par le détroit de Messine. 

[Haut de page]