| Le conflit | Dossiers | Photos | Documents sonores | Biographies | Chronologie | Bibliographie | Lexique | Cartes | Recherche | Liens |

Metz-Strasbourg-Belfort

PRECEDENT

ACCUEIL 

SUIVANT

Les Alliés voulaient atteindre le Rhin en franchissant les Vosges. Le général Jacob Devers, qui commandait le VIème groupe d'armées Américain, ainsi que le général de Lattre de Tassigny, qui commandait la Ière armée Française, et le général Leclerc, qui commandait la 2ème DB Française, étaient opposés au général Hermann Balck, qui fut remplacé ensuite par Heinrich Himmler à la tête du groupe d'armées Allemand du Rhin. Les Alliés avaient engagé 5 divisions blindées, et 10 divisions d'infanterie, soit 250 000 hommes et 750 chars. Les Allemands disposaient de 4 divisions blindées, et de 8 divisions d'infanterie, soit 200 000 hommes et 350 chars. Après le débarquement Allié du 15 août 1944(opération Anvil-Dragoon) en Provence, qui fut un succès, la VIIème armée Américaine, avec à sa tête le 6ème corps du général Truscott et le 2ème corps du général de Lattre de Tassigny, progressait rapidement dans la vallée du Rhône. Mais la XIXème armée Allemande, qui était commandée par le général Friedrich Wiese, parvint à s'échapper d'un piège tendu par les Alliés à Montélimar(23-28 août 1944). Le 2ème corps Français et le 6ème corps Américain progressaient vers le nord, l'un sur la rive ouest du Rhône, et l'autre sur la rive est. Le 2 septembre 1944, le 2ème corps Français entra dans Lyon, suivie par la 36ème division Américaine. A partir du 15 septembre 1944, le VIème groupe d'armées Américain fut placé sous le commandement du général Devers. La VIème groupe d'armées comprenait la VIIème armée Américaine de Patch et la Ière armée Française. Le 11 elle fit sa jonction avec la IIIème armée de Patton, près de Dijon. Eisenhower voulait lancer une offensive générale qui avait pour but l'établissement d'un front sur le Rhin, de la frontière Suisse à la mer du Nord. C'est dans cette optique qu'eut lieue la campagne de Lorraine. 

Les combats dans l'est de la France durèrent plusieurs semaines. Le général Patton prit Metz le 18 novembre 1944. Deuc divisions du 12ème corps Américain continuaient pendant ce temps leur progression vers la Sarre. Au centre, Devers dut affronter une forte résistance des Ière et XIXème armées Allemandes, qui étaient escortées par la Vème Panzerarmee. C'est à partir du 15 novembre 1944, que la Ière armée du général De Lattre de Tassigny, effectua une percée au sud. Elle avança alors sur Belfort. Le 18 novembre 1944, la 9ème division coloniale contourna Belfort, pour rejoindre la frontière Suisse. Le 19, la 2ème division Marocaine entra dans les faubourgs de la ville, et le 20 novembre entra dans la ville même, où les combats durèrent quelques jours. Le 21 novembre, la VIIème armée Américaine franchit la trouée de Saverne, et déboucha sur la plaine d'Alsace. Le 23 novembre 1944, la 2ème DB du général Leclerc libéra Strasbourg. La XIXème armée Allemande se retrouvait coupée de ses arrières à Colmar. A la mi-décembre, la France était entièrement libérée. Les Alliés avaient perdu 35 000 hommes(tués ou blessés), et les Allemands 70 000. La campagne d'Alsace-Lorraine obligea les Allemands à se replier sur la ligne Siegfried, et les Alliés purent prendre position le long du Rhin. 

[Haut de page]