| Le conflit | Dossiers | Photos | Documents sonores | Biographies | Chronologie | Bibliographie | Lexique | Cartes | Recherche | Liens |

Caen

PRECEDENT

ACCUEIL 

SUIVANT

Montgomery voulait attirer les forces ennemies vers la région de Caen pour pouvoir aider les Américains à effectuer une percée hors de leur tête de pont à l'ouest. Le maréchal Montgomery(sous les ordres d'Eisenhower), qui commandait le XXIème groupe d'armées, était opposé au feld-maréchal Rommel(sous les ordres de Von Rundstedt), qui commandait le groupe d'armées B. Les Alliés avaient engagé la IIème armée Britannique, 10 divisions d'infanterie, trois blindées, et une aéroportée, ainsi que 6 brigades de chars, soit 150 000 hommes. Les Allemands avaient mobilisé la VIIème armée Allemande et le Panzergruppe de l'Ouest, 6 divisions d'infanterie et 7 de chars, soit 100 000 hommes. Bayeux fut prise par les Britanniques  le 7 juin 1944. Mais il leur fallut quatre semaines pour s'emparer de Caen. Les Allemands voulurent mener une contre-attaque grâce à leurs blindés, qui était prévue pour le 9 juin, mais leur quartier général fut détruit par un raid aérien ce qui fit annuler l'opération. Les Allemands réunirent alors quatre divisions de chars près de Caen, qui était un important noeud de communication et qui bloquait la route de Paris. Les Britanniques lancèrent trois attaques successives pour s'emparer de la ville. 

Le premier assaut, opération Perch(du 7 au 15 juin), avait pour but d'encercler la ville par l'ouest avec le 30ème corps, mais elle échoua devant Villers-Bocage à cause de la résistance de la division Panzer-Lehr. Le second assaut eut lieu le 18 juin 1944, et les jours suivants(la tempête détruisit un des ports Mulberry et endommagea l'autre, ce qui provoqua de graves problèmes d'approvisionnement). L'opération Epsom, qui se déroula du 25 au 28 juin 1944, avait pour but d'encercler Caen par le sud. Cette opération fut effectuée par le 8ème corps Britannique qui parvint à élargir la zone conquise par les Alliés et à affaiblir la défense Allemande. Les Américains s'étaient emparés de Cherbourg le 27 juin, après de durs combats et de bombardements massifs. Le 1er juillet 1944, le 1er Panzergruppe SS lança de fortes contre-attaques dans la zone située entre Tilly et Caen, mais ils furent repoussés par des éléments de la IIème armée Britannique, qui étaient soutenus par l'artillerie. Les Allemands perdirent la quasi totalité de leurs chars. Le 7 juillet 1944, à partir de 21h, 2 560 tonnes de bombes furent larguées sur Caen, ce qui causa de gros dégâts matériels et provoqua la mort de nombreux civils. La ville fut investie et libérée le 10 juillet 1944. 

Du 18 au 20 juillet 1944, Montgomery lança l'opération Goodwood, qui consistait à attirer dans la région de Caen le maximum de troupes Allemandes, ce qui permettrait à la Ière armée Américaine de percer et d'investir Saint-Lô, puis Coutances. 7 divisions blindées Allemandes et 6 autres d'infanterie se trouvaient désormais dans la région de Caen. Il ne restait plus que 9 divisions affaiblies et 100 chars dans le secteur ouvert de la tête de pont. La Ière armée Américaine put ainsi effectuer une percée à l'ouest à partir du 25 juillet 1944. Les Alliés avaient perdu 37 000 hommes(tués et blessés), et les Allemands 117 000(tués et blessés).  

[Haut de page]