| Le conflit | Dossiers | Photos | Documents sonores | Biographies | Chronologie | Bibliographie | Lexique | Cartes | Recherche | Liens |

Le Bismarck

PRECEDENT

ACCUEIL 

SUIVANT

Cuirassé Bismarck

Le cuirassé Bismarck.

Croiseur Hood

Le croiseur de bataille Hood.

La Royal Navy voulait couler le cuirassé Allemand qui attaquait les convoies Alliés dans l'Atlantique. Il y avait d'un côté l'amiral Tovey, l'Amirauté Britannique et la Royal Navy, et de l'autre l'amiral Lütjens, et l'amiral Raeder, qui était le chef de la Kriegsmarine. Les Anglais avaient engagés presque tous les bâtiments de la Home Fleet(Scapa Flow) et de la Force H(Gibraltar), tandis que les Allemands avaient engagés le cuirassé Bismarck et le croiseur lourd Prinz Eugen. 

Le Bismarck était en 1941, avec le Tirpitz(qui achevait ses essais) et le Yamato, l'un des plus puissants navires de ligne du monde. Il était long de 251 mètres, déplaçait 51 000 tonnes, pouvait atteindre une vitesse de 30 noeuds, était armé de 4 tourelles doubles de 380mm, et de 12 pièces de 150. Le Bismarck quitta Gdynia le 18 mai 1941, avec le croiseur lourd Prinz Eugen. Ils atteignirent Bergen le 21 mai, puis gagnèrent l'Atlantique en contournant les îles Britanniques et l'Islande par le nord afin d'emprunter le détroit de Danemark. Un croiseur Suédois prévint l'Amirauté Britannique de leur présence qui prit des mesures pour;l'intercepter. Le croiseur de bataille Hood et le Prince Of Wales appareillèrent de Scapa Flow le 22 mai au matin. Ils se dirigèrent vers la sortie du détroit, tandis que la Home Fleet de l'amiral Tovey, qui comptait 1 cuirassé, 1 porte-avions et 4 croiseurs, se dirigeait plus au sud pour protéger les convois Alliés, et que la Force H de Gibraltar, avec le croiseur de bataille Renown et le porte-avions Ark Royal, remontait vers le nord en direction du centre de l'Atlantique. 

Le 24, à l'aube, à mi-chemin entre l'Islande et le Groenland, le Bismarck et le Prinz Eugen rencontrèrent le Prince Of Wales et le Hood. La bataille commença et le Hood fut touché à l'arrière. Il explosa, ce qui provoqua la mort de 1 416 de ses 1 419 membres d'équipage. Le Prince Of Wales fut aussi touché et dut battre en retraite, en se protégeant derrière un écran de fumée. Le Bismarck et le Prinz Eugen poursuivirent leur route vers le sud, puis obliquèrent vers la France. L'amiral Lütjens décida alors de se séparer du Prinz Eugen. Dans la nuit du 24 au 25 mai 1941, des avions-torpilleurs du Victorious(Home Fleet), menèrent un raid contre le Bismarck mais il n'eut pas de résultat. Le croiseur Suffolk, qui était chargé de le suivre, perdit sa trace le 25 au matin. Il fut recherché pendant 36 heures. Le 26, à 10h30, il fut repéré par un Catalina du Coastal Command, à 790 milles de Brest. La Force H, qui remontait vers le Sud, pouvait le rejoindre. Les avions(Swordfidh) de l'Ark Royal lancèrent une première attaque mais elle échoua. Ils réessayèrent(la seconde attaque fut lancée à 8h45), par une mer très houleuse, et touchèrent l'arrière du Bismarck, ce qui bloqua son gouvernail à 15°. Il fut rattrapé à l'aube du 27 par la Home Fleet de l'amiral Tovey. Ses tourelles furent détruites, et un incendie se déclara. A 10 heures le Dorsetshire le torpilla avec 3 torpilles. Le Bismarck  coula à 11 heures, saboté sur ordre de Lütjens. Il y eut 2 805 tués ou disparus. 

Cette bataille mit fin à la suprématie des cuirassés, qui étaient trop vulnérables à l'aviation, et qui furent remplacés en 1942 par les porte-avions. 

Porte-avions Ark Royal

Le porte-avions Ark Royal.

Croiseur Renown

Le croiseur de bataille Renown.

Cuirassé Bismarck

Le cuirassé Bismarck.

[Haut de page]