| Le conflit | Dossiers | Photos | Documents sonores | Biographies | Chronologie | Bibliographie | Lexique | Cartes | Recherche | Liens |

Anzio

PRECEDENT

ACCUEIL 

SUIVANT

Anzio

Anzio

Anzio

 

Les Alliés préparaient un débarquement pour tourner la ligne Gustav, et ainsi hâter la prise de Cassino et l'entrée dans Rome. Le général Lucas, sous les ordres du général Clark, commandait le 6ème corps Américain, qui était opposé à la XIVème armée Allemande, qui était commandée par le général Von Mackensen, sous les ordres du feld-maréchal Kesserling. Les Alliés engagèrent tout d'abord la 1ère division Américaine et la 1ère division Britannique, avec une formation de chars et leur soutien, qui seront renforcées plus tard par d'autres divisions d'infanterie, soit 50 000 hommes(au début). Les Allemands disposaient initialement de 4 divisions, puis les augmentèrent jusqu'à 9(à la mi-février), soit 90 000 hommes. 

Après les premiers échecs contre Cassino, le général Alexander, qui commandait l'ensemble des armées Alliées, ordonna au 6ème corps Américain du général Lucas de préparer et d'exécuter l'opération Shingle, qui prévoyait un débarquement à Anzio, à 120 kilomètres à l'arrière de la ligne Gustav, et à 50 kilomètres au sud de Rome. Le 22 janvier 1944, la 1ère division d'infanterie Britannique du général Penney ainsi que la 3ème division d'infanterie Américaine du général Truscott, furent débarquées respectivement à l'ouest et à l'est d'Anzio, tandis que 5 bataillons de Rangers Américains attaquaient le port. Le général Lucas devait faire débarquer 50 000 hommes et 18 000 véhicules. 

Kesserling fit alors intervenir la XIVème armée Allemande afin qu'elle bloque la tête de pont. Le général Lucas se retrancha alors sur une zone de 20 kilomètres sur 8. Le 31 janvier 1944, les Alliés tentèrent une percée qui fut mise en échec par 6 divisions Allemandes. La tête de pont fut alors renforcée par des éléments de la 1ère division blindée Américaine, et par 3 divisions d'infanterie supplémentaires, dont deux Britanniques. Les Alliés avaient déjà perdu 7 000 hommes. Le 16 février 1944, la 29ème division Panzer, appuyée par 4 divisions d'infanterie et 450 canons, lança une offensive, qui fut stoppée le 20 février par Kesselring, à cause des pertes très lourdes. Une seconde offensive fut lancée par les troupes Allemandes du 28 février au 4 mars 1944, mais elle fut repoussée. Dans la nuit du 17 au 18 mai 1944, Cassino fut pris d'assaut par le 12ème régiment Polonais, ce qui permit au général Truscott, qui était désormais le nouveau commandant à Anzio, remplaçant Lucas, de rompre l'encerclement, et d'effectuer la jonction avec le 2ème corps Américain, le 25 mai 1944. L'offensive fut déclenchée le 23 mai 1944, sur l'ensemble du secteur de la tête de pont, et fut précédée d'une préparation d'artillerie(500 pièces d'artillerie). Les divisions de la XIVème armée de Mackensen durent battre en retraite. 

Anzio

Anzio

Anzio

En quatre mois de combats, les Alliés avaient perdu 40 000 hommes, dont 9 000 Britanniques et 29 000 Américains. Les Allemands avaient perdu 35 000 hommes. La percée d'Anzio aida à la rupture de la ligne Gustav, et aussi à la victoire de Monte Cassino. 

[Haut de page]