| Le conflit | Dossiers | Photos | Documents sonores | Biographies | Chronologie | Bibliographie | Lexique | Cartes | Recherche | Liens |

Aix-la-Chapelle

PRECEDENT

ACCUEIL 

SUIVANT

Les Américains voulaient rompre les lignes de défense Allemands pour prendre Cologne, et s'emparer ainsi des digues de la Roer, et s'assurer un point de passage sur le Rhin. Le général Omar Bradley, qui commandait le XIIème groupe d'armées Américain, était opposé au maréchal Walther Model, qui commandait le groupe d'armées B Allemand. Les Alliés disposaient de 4 divisions blindées Américaines et d'une Britannique, ainsi que de 13 divisions d'infanterie Américaines et une Anglaise, soit 300 000 hommes et 750 chars. Les Allemands disposaient de 5 divisions blindées et de 11 divisions d'infanterie, soit 250 000 hommes et 500 chars. Eisenhower, qui appliquait, après l'échec d'Arnhem, la stratégie du front large, ordonna aux VIème, XIIème et XXIème groupe d'armées, qui étaient commandés respectivement par Devers, Bradley, et Montgomery, de progresser en même temps vers le Rhin. Le maréchal Von Rundstedt, qui était le commandant en chef des forces Allemandes sur le front Occidental, avait déployé les groupes d'armées dirigés par Student, Model, Balck et Himmler. A la mi-septembre, le général Bradley arriva devant les lignes de défense d'Aix-la-Chapelle. La IIIème armée de Patton rencontrait de grosses difficultés autour de Metz, et dut repousser une contre-attaque de la Vème armée blindée et de la Ière armée Allemandes. 

Le 2 octobre 1944, après une intense préparation d'artillerie, la Ière armée Américaine du général Hodges lança une offensive vers Aix et enfonça la ligne Siegfried. Des unités de Panzers arrivèrent pour fermer la brèche, mais les Américains réussirent à la garder ouverte. Après plusieurs jours de combats, les Américains réussirent à encercler la garnison Allemande d'Aix. La garnison refusa de se rendre. Les Allemands lancèrent une contre-attaque destinée à briser l'encerclement de la ville, mais elle échoua. Le 21 octobre 1944, les Allemands se rendirent. En novembre 1944, la IXème armée du général Henry Simpson vint appuyer la Ière armée Américaine pour lancer une vaste offensive contre les défenses Allemandes situées au nord d'Aix-la-Chapelle. L'offensive, précédée de tirs d'artillerie et des bombardements, fut déclenchée le 16 novembre 1944, par 10 divisions. Dans le même temps, le 30ème corps Britannique du général Horrocks prit le saillant de Geilenkirchen. Le 5ème corps Américain livra une dure bataille dans la forêt de Hürtgen. Le 1er décembre 1944, les Américains atteignirent les bords de la Ruhr, qui était distante de 40 kilomètres du Rhin et de Cologne. 17 divisions Américaines étaient engagées dans l'offensive. Model mobilisa 5 divisions de blindés et 11 d'infanterie. La Vème armée était chargée d'assurer la défense de Cologne. Les troupes du général Hodges ne réussirent pas à prendre les digues de la Roer. Le 1er décembre 1944, le général Bradley annula l'ordre d'attaque général. Les Alliés avaient perdu 85 000 hommes, et les Allemands 70 000. Les Alliés avaient réussi à percer la ligne Siegfried, mais n'atteignirent pas le Rhin, et ne parvinrent pas à s'emparer de Cologne.  

[Haut de page]